[./bretagne2.html]
[./legal_notice.html]
[./france.html]
[./gal_reunion.html]
[./maurice.html]
[./chili.html]
[./maroc.html]
[./liban.html]
[./lituanie.html]
[./galeries_type1.html]
[./ciel.html]
[./bretagne.html]
[./nature.html]
[./martiniques.html]
[./built.html]
[./built.html]
[./auteur.html]
[./adresses.html]
[./techniquespano.html]
[./expo.html]
[../perso/perso.html]
[./lien_photo.html]
[./toile.html]
[./horizons_panoramiques2c_photographie_de_paysages.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Saint Malo                                

Copyright © 2006-2007 Xavier BEGUET- Legal Notices
Saint-Malo


Les grandes marées
En plus de l'attraction des astres, la configuration des côtes a une grande influence sur l'importance des marées. Si la Baie de Saint-Malo peut s'enorgueillir d'être le théâtre des plus grandes marées d'Europe, cela tient à sa situation géographique. Quand l'Océan Atlantique, énorme masse d'eau, s'engouffre dans le goulot qu'est la Manche, l'onde de la mer arrive alors très vite et très fort. Le marnage - la différence entre la haute mer et la basse mer - est en moyenne de plus de 12 mètres autour de la Cité Corsaire. Un phénomène exceptionnel quand on sait que dans la région des Landes le marnage est de 5 m et que la moyenne mondiale est de 2 m !

Géographie
Saint-Malo est un port de mer situé sur la Manche, à l'embouchure de l'estuaire de la Rance. Ce bras de mer qui se transforme en rivière est délimité par l'usine marémotrice du barrage de la Rance côté mer et par la ville de Dinan côté terre (à 18 kms de là).

L'accès au port de Saint-Malo est protégé par de nombreux récifs et brisants immergés à marée haute, par des tombolos sous-marins (visibles aux marées basses de vives eaux), par des îles ou îlots dont beaucoup furent fortifiés aux XVIIe et XVIIIe siècles (Cézembre, Fort Harbour, le fort de la Conchée, le Grand Bey et le Petit Bey, l'Islet du Fort National).

La ville intra-muros (le Saint-Malo historique) fut entourée de remparts construits et reconstruits du XIIe au XIXe siècles, auxquels les architectes Vauban et Siméon de Garangeau adjoignirent les fortifications insulaires. Une spécificité des remparts de Saint-Malo est qu'ils sont posés sur le rocher qui supporte la ville intra-muros et ne tiennent que par le poids des pierres empilées.

Saint-Malo gouverne le Clos-Poulet (nom issu de "Pou-Alet", du latin Pagus Aleti, "le pays d'Alet") qui est délimité par la Rance, la Manche et la dépression de Châteauneuf. La ville fait face à Dinard. Cancale conclut à l'est la côte du Clos-Poulet, composant une partie de la Côte d'Émeraude inspirée du modèle de la Côte d'Azur.

Aujourd'hui, la commune inclut aussi les anciennes communes de Saint-Servan et de Paramé avec lesquelles elle a fusionné en 1967.