Photographier en panoramique avec l’XPAN

J’ai réalisé mes premières photos panoramiques avec le XPAN de la marque Hasselblad. Cet appareil de qualité permet de réaliser des images panoramiques créatives tout en restant très simple d’utilisation. Bien sur, un minimum de base photographique est nécessaire pour comprendre et manipuler rapidement les paramètres de la photographie argentique (ouverture, vitesse, diaphragme, ISO).

Xpan 2 Hasselblad
Xpan 2 Hasselblad

 


 

  1. L’appareil

Hasselblad associé à Fuji distribue cet appareil panoramique unique sur le marché.

1.1 caractéristiques

Il est bi format et permet le classique 24×36 et le format panoramique 24×65 mm sur le même film !

  • Exposition auto et priorité diaphragme
  • Obturateur 8s au 1/1000 s pose B et synchro 1/125 s
  • Télémètre couplé (ce n’est pas un reflex)
  • Objectif interchangeables

1.2 Les focales 3 possibilités

  • L’objectif 30 mm f5.6, Le grand angle par excellence, malheureusement au prix prohibitif que je n’ai jamais pu essayer
  • L’objectif 45 mm f4, focale standard avec le kit de base. A utiliser avec un filtre gris concentrique gris en raison du léger vignetage qui s’accentue en dehors de la plage f11-f16. Je le conseille pour les diapos même si on perd 1 IL.
  • L’objectif 90 mm f4, utile pour les sujets éloignés comme pour le portrait ou des panoramas centrés sur des sujets.

 


2. Prise de vue

L’appareil permet de prendre des images en 24×36 puis de basculer en 24×65 à la photo suivante. C’est intéressant, mais à l’usage, je préfère rester sur le format panoramique.

Le XPAN n’est pas un reflex, et la visée se fait en haut à gauche. De plus, il n’y a pas de mise au point autofocus, mais un télémètre couplé qui est très précis.

2.1 Comment exploiter les images ?

Noir et blanc

Labo photo personnel est la solution la plus simple

Couleur

La diapositive est mon usage principal. Avec un développement du film en le laissant en bande pour éviter d’être coupé et monté sur cache. Cela m’est arrivé une fois.

Ensuite, stocker les images sous film, pour les scanner. C’est le facteur limitant du processus

2.2 Scanner

Cette étape nécessite du temps, même en utilisant un scanner à bande. L’idéal est de numériser en 1 seul passage. Il y a quelques années, j’ai numérisé toutes mes images avec un scanner en 2 passages .

Pour plus de détail je vous invite à consulter le site Hasselbad XPAN qui explique les étapes de A à Z.

 


 

Depuis 2009, je n’utilise plus le XPAN, pourtant il reste mon appareil préféré après plus de 2000 images réalisées . Avec le XPAN, j’aurais appris à mieux maitriser le cadrage panoramique, à choisir facilement la mise au point, à apprendre à utiliser la mesure spot. Le XPAN aura toujours une place particulière pour moi, en particulier il marque le début de mes images panoramiques. Aujourd’hui, mon procédé a évolué en basculant au numérique par assemblage.